Technologie HP Multi Jet Fusion : premiers retours d’expérience de nos clients

HP_multi_jet_fusion

En tant que site référent pour la technologie HP Multi Jet Fusion en France, nous avons lancé cette nouvelle offre en février 2017. De nombreux clients ont déjà eu l’opportunité de réaliser leurs pièces en PA Multi Jet Fusion et nous avons souhaité partager leurs retours d’expériences avec vous.

 

Nous en étions convaincus: cette nouvelle technologie avait toute sa place dans nos ateliers et pouvait nous apporter de nouvelles alternatives pour le prototypage, l’outillage et les petites séries. Nous avons donc fait le choix d’investir très tôt dans ce procédé disruptif et amené à se développer.

 

La HP Multi Jet Fusion a déjà été utilisée pour de multiples applications et les premiers résultats clients viennent sont très positifs. En voici quelques exemples.

 

Prototypage

 

Un acteur majeur du secteur de l’électroménager a effectué des tests d’étanchéité en laboratoire entre le PA Multi Jet Fusion (MJF) et le PA en frittage de poudres (SLS). Ce client, qui imprime ses prototypes en 3D, utilise habituellement un PA SLS sur lequel nous appliquons une couche de vernis afin de rendre le matériau plus étanche. Les tests, qu’il a pratiqués en interne, ont permis de constater que le PA MJF sans couche de vernis était aussi étanche que le PA SLS vernis. Il pourra donc dans le futur, pour certaines de ses pièces, s’affranchir de la couche de vernis et ainsi éviter les surépaisseurs et un surcoût.
Ce client nous a signalé deux autres avantages qu’il a pu détecter: les pièces réalisées en PA MJF bénéficient d’une plus grande rigidité que les pièces fabriquées en PA frittage de poudres et elles ont un aspect intermédiaire entre le frittage et la stéréolithographie.

 

• Un acteur du secteur de la menuiserie a fait appel à nos services afin d’imprimer en 3D des prototypes de supports de rails de portes de garage. Ces prototypes sont utilisés afin de valider la conception et les dimensions du produit. La technologie HP Multi Jet Fusion a été choisie en raison de sa haute résistance mécanique et de son coût. Ces pièces ont parfaitement rempli leurs objectifs.

 

Usage industriel

 

• Nous avons réalisé pour le client d’une usine d’injection plastique, un outil industriel en PA MJF qui est utilisé dans le cadre du démoulage de pièces plastiques. Cet outil imprimé en 3D permet de dévisser des bouchons du moule dans lequel ils sont produits. Il a été réalisé en PA Multi Jet Fusion qui s’est révélé aussi solide, plus économique et moins salissant que le PA frittage de poudres. C’est d’ailleurs un constat général qui a été fait en ce qui concerne les mains de préhension et les gabarits de contrôle imprimés en 3D. La résistance mécanique et la couleur du matériau sont les principaux arguments pour utiliser la technologie Multi Jet Fusion dans dans un environnement de production. Ces caractéristiques permettent d’allonger la durée de vie de ces pièces. En effet, celles- ci sont le plus souvent destinées à des environnements souillés.

 

• Le PA MJF a aussi son utilité dans le cadre du grenaillage. C’est en tout cas l’usage que l’un de nos clients du secteur aéronautique en a fait. Celui-ci avait besoin d’une pièce imprimée en 3D qui protégerait une partie de celles passant en grenaillage afin d’obtenir différents aspects sur une même pièce. Le PA MJF plus dense que le frittage classique mais aussi plus souple, plus solide et moins cher que le PAGF utilisé habituellement, en fait un matériau intéressant dans ce contexte.

 

En interne, Frédéric Bezault, responsable de production chez 3D PROD est plutôt satisfait : « La nouvelle imprimante de HP est simple d’utilisation et assez intuitive. Les premières demandes réalisées via la technologie Multi Jet Fusion ont été pour l’instant un succès. »

 

Vous voulez en savoir plus sur la HP Multi Jet Fusion? Cliquez ici.